Protocole d’entente entre l’Université de Sudbury et l’Université d’Ottawa pour augmenter l’accès aux programmes en français

Gauche à Droite, M. Marc Gauthier, M. Jacques Fremont, M. Serge Miville et M. Peter Hominuk

Lisez le protocole ici.

Le 14 mars 2024, Sudbury – L’Université de Sudbury et l’Université d’Ottawa, accompagnées de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, annoncent la mise en œuvre d’un protocole d’entente pour offrir dès septembre 2025, de la programmation qui n’est pas disponible dans la région et pour répondre aux besoins du marché du travail du Nord-Est de l’Ontario.  

« L’Université de Sudbury franchit une étape importante en annonçant ce partenariat qui servira à répondre aux aspirations des francophones et des francophiles par des programmes universitaires en forte demande dans le marché du travail », a soutenu Serge Miville, recteur et vice-chancelier de l’Université de Sudbury. « Le protocole aura également comme résultat l’optimisation des ressources et des expertises des deux établissements pour offrir une programmation unique dans le Nord-Est de l’Ontario et maximiser l’impact des investissements au profit des étudiantes et des étudiants. C’est une approche novatrice qui sert de modèle pour réaliser des économies d’échelle et augmenter la viabilité du secteur partout en Ontario français. »

« Depuis plus de 175 ans, l’empreinte de l’Université d’Ottawa s’étend sur l’ensemble de l’Ontario et de sa francophonie. Afin de répondre aux besoins et aux aspirations des jeunes Franco-Ontariens et Franco-Ontariennes, nous continuons à élargir notre offre de formation afin d’appuyer leurs contributions à l’essor et à la vitalité de nos communautés, » a déclaré Jacques Frémont, recteur et vice-chancelier de l’Université d’Ottawa. « Dans l’esprit de la collaboration entre établissements francophones que préconise le Groupe d’experts visant à assurer la viabilité financière à long terme du secteur de l’éducation postsecondaire et à favoriser la réussite des étudiantes et étudiants, nous nous réjouissons de cette occasion de travailler avec l’Université de Sudbury dans le Moyen-Nord de l’Ontario pour répondre aux priorités du marché de travail de cette région qui est un moteur de la francophonie ontarienne. »

« Ce protocole est prometteur et l’AFO croit qu’il est un outil qui contribuera à la modernisation de la programmation universitaire en langue française dans la région du Grand Sudbury. Nous encourageons à ce que nos institutions aillent de l’avant avec des partenariats de la sorte afin de rendre les programmes en français le plus accessible que possible dans l’ensemble de la province. Ainsi, notre jeunesse et les francophones et francophiles en formation continue pourront aspirer à des études postsecondaires en français près de chez soi. Nous souhaitons que les gouvernements soient au rendez-vous quand les institutions seront prêtes à leur déposer ce projet », a dit le directeur général de l’AFO, Peter Hominuk.

Les institutions vont confirmer prochainement les programmes qui feront l’objet de l’entente. Cette étape est déterminante dans le cheminement de l’Université de Sudbury pour rétablir sa conformité en vertu de sa désignation sous la Loi sur les services en français.

-30-

À propos de l’Université de Sudbury

Établie en 1913, l’Université de Sudbury est le premier établissement du Nord de l’Ontario à offrir l’enseignement au niveau universitaire. En 1975, le tout premier lever du drapeau franco-ontarien dans la province y a lieu. L’établissement a reçu sa désignation sous la Loi sur les services en français en janvier 2020.

L’Université de Sudbury reconnaît qu’elle se retrouve sur le territoire désigné dans le traité Robinson-Huron et que les terres sur lesquelles elle est établie font partie des terres traditionnelles d’Atikameksheng Anishinaabeg et de la Première Nation de Wahnapitae.

À propos de l’Université d’Ottawa

Établie en 1848, l’Université d’Ottawa offre une expérience d’apprentissage hors du commun à l’ensemble de sa population étudiante et ses efforts de recherche ne cessent de s’intensifier dans des domaines de premier plan. L’Université d’Ottawa est fermement engagée dans la promotion et la protection des intérêts de la communauté franco-ontarienne. Cet engagement fait partie intégrante de la loi qui a fait de l’Université un établissement public en 1965. En septembre 2015, l’établissement a obtenu la désignation de ses services et programmes d’études en français, en vertu de la Loi sur les services en français. Située au cœur de la capitale du pays, elle est la plus grande université bilingue (français-anglais) du monde. 

À propos de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario

L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) est l’organisme rassembleur et la voix politique de la francophonie de l’Ontario. Elle a pour mandat de concerter la collectivité francophone de la province et agit comme porte-parole, entre autres, pour revendiquer les droits des 795 760 Franco-Ontariens et Franco-Ontariennes.

Pour plus de renseignements :

Université de Sudbury

Elise Leblanc

705-673-5661

eleblanc@usudbury.ca

Université d’Ottawa

Isabelle Mailloux-Pulkinghorn

613-240-0275

media@uottawa.ca

Assemblée de la francophonie de l’Ontario

Grace Selenga, chargée de communications et relations publiques

613-878-3026

gselenga@monassemblee.ca